music online
Welcome to the music forum! And recreation! Rock, trance, zen, gothic... all this music! to take full advantage of the forum and all its contents, quickly subscribe!


bienvenue sur le forum des musiques ! Et des loisirs!Rock,trance,zen,gothic..toutes les musiques présente!pour profiter pleinement du forum et de tout son contenu,inscrit toi vite!!


music online

forum des musiques
 
AccueilPortailCalendrierPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion



Partagez|

radiohead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin

Messages : 3377
Réputation : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: radiohead Mar 22 Juil 2014 - 15:09
Radiohead est un groupe de rock anglais originaire d'Abingdon dans l'Oxfordshire. Le groupe est composé de Thom Yorke au chant, à la guitare et au piano, de Jonny Greenwood à la guitare, piano et Ondes Martenot, de Colin Greenwood à la basse et au synthétiseur, de Ed O'Brien à la guitare et chœurs et de Phil Selway à la batterie.
Le premier single du groupe, Creep, paraît en 1992 et leur premier album Pablo Honey suit en 1993. La popularité de Radiohead au Royaume-Uni augmente avec la sortie de leur second album intitulé The Bends en 1995. Cependant, ce n'est qu'en 1997 qu'ils acquièrent une réputation mondiale avec la sortie de OK Computer. Les sorties consécutives de Kid A en 2000 et de Amnesiac en 2001, propulsent le groupe à son apogée. La critique est cependant divisée, ce qui s'explique par de nouvelles explorations musicales dans ces deux albums. En effet, leur musique est maintenant teintée d'électronique, de post-punk et de jazz, ce qui donne une nouvelle dimension à leur musicalité.
La sortie de Hail to the Thief en 2003 marque la séparation entre Radiohead et leur principal label EMI. Après deux ans de pause, le groupe retourne en studio et sort son septième album, In Rainbows, en 2007, sans aucun label. Le dernier album en date du groupe britannique, The King of Limbs, est sorti en téléchargement sur Internet le 18 février 2011|en musique, puis le 28 mars chez les disquaires (en version CD et vinyle) et le 9 mai dans une version complète, dénommée Newspaper. À ce jour, Radiohead a vendu près de 30 millions d'albums, toutefois ce nombre est à relativiser, étant donné que le groupe pratique une politique de téléchargements gratuits ou payants (donc non comptés dans le total des ventes) sur Internet depuis plusieurs années.
Tout au long de sa carrière, le groupe britannique a mis sur le marché de nombreux maxis comprenant chansons inédites, reprises et remixes. Des morceaux tels que Pop is dead, How I made my millions, Trickster, Gaging Order, Polyethylene Part 1 & 2 ou encore Permanent daylight n'apparaissent sur aucun des huit albums officiels de Radiohead.
L'influence de Radiohead sur la scène pop britannique est indéniable ; on peut citer des groupes comme Travis, Coldplay, Muse ou même Placebo. Le groupe est en perpétuelle recherche de nouveaux sons et explore de multiples voies. En effet, il a toujours voulu dépasser les frontières du rock, en s'ouvrant à la musique électronique, au jazz, au classique, à la musique expérimentale et à tous les mélanges de genres. Le groupe joue sur la structure des morceaux, leurs accords nombreux, sur la mélodie, et sur les effets.

Membres du Groupe Membres permanents
Thom Yorke : chant, guitare, piano, paroles, composition
Ed O'Brien : guitare, chant, synthétiseur, percussions, composition
Jonny Greenwood : guitare, synthétiseur, piano, ondes Martenot, composition
Colin Greenwood : basse, synthétiseur, composition
Phil Selway : batterie, composition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Messages : 3377
Réputation : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: principaux albums Mer 17 Sep 2014 - 21:50
Pablo Honey : un album marqué par le succès de Creep
Drill, le premier EP de Radiohead produit par Chris Hufford sous le label Parlophone Records sort le 5 mai 1992|en musique. Sa sortie passe inaperçue et le groupe décide alors d'engager Paul Kolderie et Sean Slade (qui ont notamment travaillé avec les Pixies et Dinosaur Jr.) pour produire leurs prochains morceaux qui seront enregistrés rapidement dans un studio d'Oxford en 1992. Avec la sortie fin 1992 de Creep, leur premier single, Radiohead attire l'attention de la presse anglaise bien qu'une partie de la critique reste hostile envers le groupe. En effet, le morceau ne sera pas diffusé sur BBC Radio 1 à cause de son caractère dépressif. En février 1993, sort Pablo Honey, le premier album du groupe qui sera alors parfois comparé au mouvement grunge très en vogue au début des années 1990. Les singles Anyone Can Play Guitar et Stop Whispering ne réussirent pas à atteindre le sommet des charts et Pop is dead connut également un succès mitigé.
Cependant, Creep eut un impact à l'échelle mondiale. En effet, le morceau fut diffusé d'Israël à San Francisco. Alors que les membres de Radiohead débutaient leur première tournée américaine (début 1993), le clip de Creep, pour lequel le chanteur a remplacé toutes les occurrences du mot « fuckin' » par le mot « very », était l'un des plus diffusés sur MTV. Le morceau atteint la seconde place au US modern rock chart et la septième place au UK singles chart. Creep reste aujourd'hui le morceau le plus connu du groupe, bien que peu représentatif de la discographie de Radiohead. Cette chanson a fait l'objet de très nombreuses reprises, notamment celle de la chorale féminine Scala & Kolacny Brothers, dont la version a été utilisée pour la bande-annonce du film The Social Network (2010). C'est la reprise de ce titre en acoustique live sur leur album MTV Unplugged (2007) qui a . On trouve également une reprise de Creep . La reprise la plus « creepy » est probablement celle des Northern Kings, dans l'album Reborn, en 2007. L'ajout (entre autres) d'une boîte à musique volontairement entêtante y donne au titre une atmosphère très cinématographique, entre l'opéra-rock et le film d'horreur. Moby, Tears for Fears, Beck et Amanda Palmer, notamment, font partie des nombreux artistes qui ont repris cette chanson sur scène.
The Bends : une volonté déjà présente de rupture avec Pablo Honey
Début 1994, la bande s'attela aux premiers arrangements du nouvel album, sous la tutelle du tout nouveau producteur John Leckie. Alors que les sessions étaient censées débuter aux RAK Studio de Londres en janvier, le groupe oxfordien Ride, également produit par Leckie, devança Radiohead et réserva l'endroit jusque fin février pour peaufiner leur dernier travail en date, Carnival of Light. Pendant ce temps, les chansons purent être répétées à souhait avant l'entrée en studio, ce qui causa finalement un sentiment de lassitude qui frustrait le groupe : "Toutes ces chansons étaient prêtes, on les aimait vraiment, mais c'était comme si on les connaissait trop bien", explique Thom Yorke dans Exit Music: A Radiohead Story, une biographie de Mac Randall, "d'une manière assez étrange, on a donc du réapprendre à les apprécier comme au début avant de les enregistrer".
Les premiers mois de studio s'avérèrent difficiles à gérer sous la pression que représentait l'élaboration d'un album qui devait faire suite au succès de Pablo Honey, tandis qu'EMI réclamait l'achèvement des travaux pour octobre 1994. De même, l'on conseilla vivement à Radiohead de sortir le « lead-single » de l'album expressément, alors que la production hésitait entre quatre titres « candidats » sur lesquels le groupe s'attela corps et âme : Sulk, The Bends, Just et (Nice Dream). Et c'est dans une ambiance des moins productives que l'album commença à s'échafauder. "Tout le monde s'arrachait les cheveux en gémissant « C'est toujours pas ça! »", raconte Leckie, "On se tuait à la tâche".
Parallèlement, le processus fut ralenti par les expérimentations de John Greenwood qui cherchait à trouver un "son vraiment particulier" pour sa guitare, alors que Leckie était persuadé que c'était déjà le cas. Ainsi, tout ce que le groupe était en mesure de dévoiler lorsqu'une compagnie du label venait jeter un œil à l'avancement de l'album, se résumait à "un son de batterie ou un truc du genre".
Alors que les tensions entre les membres du groupe (plus particulièrement entre Yorke et le reste de la bande), étaient au plus haut, et que l'on envisageait un break, Leckie suggéra au chanteur d'enregistrer quelques chansons à l'écart.
En mai, le groupe partit en tournée jusque mi-juin, tour qui prit rapidement la forme du break proposé auparavant. L'album fut poursuivi dans le complexe rural du milliardaire Richard Branson, le « Manoir », où le groupe se décida à prendre les choses en mains. Le travail avançant beaucoup plus vite que lors des mois précédents, Leckie affirmait que la tournée avait été un moyen pour tout le monde de retrouver de l'assurance. La touche finale fut apportée aux studios londoniens d'Abbey Road, avec quelques mixages réalisés par Leckie. The Bends marqua le début de la collaboration du groupe avec le graphiste Stanley Donwood, qui signera toute leur discographie future, ainsi que quelques projets personnels des membres (dont ceux de Jonny Greenwood). Donwood et Yorke travaillèrent en commun pour cet album, le chanteur se créditant du pseudonyme de The White Chocolate Farm, qu'il raccourcira plus tard en Tchock. Alors que ce dernier avait dans l'idée de représenter un poumon d'acier (en référence à leur titre-phare My Iron Lung) sur la pochette, le résultat final fut obtenu à partir d'un mannequin médical dont le visage fut remplacé par celui de Yorke.
Ce sera le dernier album présentant des photos du groupe.
Accueilli par une critique largement satisfaite, cet album, bien que marqué par plus de reconnaissance que Pablo Honey, ne parvint cependant pas à rebondir sur le succès commercial du hit Creep. Le dernier extrait de l'album, Street Spirit (Fade Out), fut tout de même leur premier single classé dans le « Top 5 » anglais, l'album atteignant au plus haut la place des charts américains.
Ainsi, bien qu'il n'ait pas été marqué par le succès fulgurant qui caractérisera par la suite chaque parution du groupe, The Bends a été certifié trois fois platine en Grande-Bretagne et au Canada, et platine aux États-Unis et en Europe. Du fait du grand retentissement qui encensa la sortie des premiers albums de Radiohead, il est encore aujourd'hui considéré comme un des produits artistiques majeurs des années '90, .
En 1995, le groupe va alors entamer une tournée mondiale en première partie des grands artistes du moment : Alanis Morissette et R.E.M.. Le groupe va ensuite démarrer sa propre tournée qui va les amener à donner plus de 200 concerts entre janvier 1995 et juillet 1996.

Ok Computer et la célébrité (1996-1998)
Deux ans après The Bends, Radiohead sort l'album OK Computer. Sorti le 16 juin 1997|en musique au Royaume-Uni et le juillet aux États-Unis, il a été enregistré dans un manoir à Bath, ainsi que dans l'Oxfordshire. Le groupe décida après le succès de leur précédent opus de s'auto-produire en partie. Cependant, les sessions d'enregistrement inclurent également la participation du producteur Nigel Godrich, déjà présent durant la période The Bends, et qui deviendra plus tard le producteur attitré du groupe. Nigel conseillera alors la bande dans leurs choix de matériel d'enregistrement, qu'ils achèteront eux-mêmes : "Le seul concept que nous avions pour cet album était de l'enregistrer loin de la ville et avec nos propres ressources", expliquera ainsi le bassiste Colin Greenwood au magazine Circus après la tournée de l'album. Dès sa sortie acclamée par les critiques et le public, en tête de toutes les listes de « meilleurs albums », le troisième album du groupe devient rapidement un classique. Le Q magazine a par exemple en 2001 classé l'album numéro 1 dans une liste des 50 meilleurs albums des quinze dernières années.
Pour éviter les tensions qui avaient animé les enregistrements de The Bends, EMI décida de ne pas imposer une limite de délai pour cet albumJonny Greenwood se plaignait du manque de nourriture et de l'insalubrité des sanitaires. Cependant, les compositions avancèrent correctement, et le départ du Canned Applause Studio se signa alors que quatre titres étaient déjà écrits (Electioneering, Subterranean Homesick Alien, No Surprises et The Tourist ; ainsi que Lucky, une chanson déjà parue sur l'album de charité The Help Album, en 1995).
Mi-1996, le label proposa au groupe de participer aux « openings » de la chanteuse Alanis Morissette sur une tournée de 13 jours, durant laquelle plusieurs ébauches de Ok Computer furent interprétées. Ainsi, la maquette du futur single Paranoid Android, au départ longue de près d'1/4 d'heure et comportant de longs solos d'orgue, évolua petit à petit en une version bien plus courte et beaucoup plus proche de celle de l'album.
Le retour aux sessions d'enregistrement se fit en septembre 1996 à St Catherine's Court, célèbre manoir de la ville de Bath et propriété de l'actrice Jane Seymour.
L'ambiance particulière de cette vaste demeure coupée du monde extérieur permit au groupe d'étoffer leur son en jouant sur l'acoustique de l'endroit par exemple (les parties vocales de Exit Music (For a Film) furent ainsi enregistrées dans une cage d'escalier en pierre, pour profiter de l'écho naturel ; de même, Let Down sera pris à 3h du matin dans une salle de danse) mais aussi en disposant de plus de temps libre pour se consacrer pleinement à la musique : "La plus grosse pression était de finaliser [les enregistrements]", expliquera plus tard le guitariste Ed O'Brien au magazine Select, lors d'une interview de décembre 1997. "Nous n'avions aucun délai imposé et donc tout notre temps pour faire ce que nous voulions. Nous retardions donc la chose, car nous étions un peu inquiets de mettre un terme à tout ça".
La fin des enregistrements fut marquée par une satisfaction globale de la part des membres du groupe ; Yorke expliqua plus tard que "Dans une grande maison de campagne, on n'a pas ce problème de mixage stérile des années '80… il n'y avait pas ce désir de stabilité parfaite et que chaque instrument soit enregistré séparément". De son côté, O'Brien apprécia également le fait que la majorité des morceaux furent enregistrés en « live », ajoutant "[qu'il détestait] faire des « overdubs », car le rendu n'est pas naturel. Il y a quelque chose de plus quand on joue en live ; juste en se regardant jouer et se dire qu'il y a d'autres gars avec qui tu partages ça".
En octobre, le groupe retourna au Canned Applause Studio pour quelques répétitions, avant de finir les enregistrements au manoir. À Noël 1996, l'album fut réduit à 14 pistes.
Les parties « cordes » furent enregistrées aux studios d'Abbey Road en janvier 1997 à Londres, et le mixage final de l'album fut réalisé dans divers établissements de la capitale.
Finalement c'est un album à atmosphère inattendue pour l'époque qui sort des studios. Un album expérimental, pop et ambiant, s'inspirant de la musique électronique tout en conservant une base rock nerveuse, parfois violente, souvent sombre.
Malgré ses côtés singuliers l'album contient de nombreux classiques du groupe, comme Exit Music (For A Film) qui sera le générique de fin du film Roméo + Juliette sorti en France en 1997 (avec Leonardo DiCaprio et Claire Danes). No Surprises, utilisé lui de manière récurrente dans le film de Cédric Klapisch L'Auberge espagnole, ou encore Karma Police et Paranoid Android, par ailleurs désignée meilleure chanson des 15 dernières années par le magazine NME en 2011 .
La tournée de l'album se passe comme une plongée dans un gouffre, le groupe (derrière le chanteur Thom Yorke) ne supportant pas la célébrité et tout le brouhaha autour d'eux. Le film Meeting People Is Easy, réalisé par Grant Gee l'année suivant la sortie de OK Computer, relate cette période étouffante. La tournée terminée, le groupe s'enferme dans un silence de deux ans.



***
si un liens videon est plus visible,merci de me le signaler avecle bouton alerte
musiconline youtube
====


====
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Messages : 3377
Réputation : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: les clips Mer 17 Sep 2014 - 21:55
hight and dry



no surprises



***
si un liens videon est plus visible,merci de me le signaler avecle bouton alerte
musiconline youtube
====


====
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Messages : 3377
Réputation : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: street spirit Mer 5 Nov 2014 - 21:29



***
si un liens videon est plus visible,merci de me le signaler avecle bouton alerte
musiconline youtube
====


====
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idole

Messages : 355
Réputation : 30
Date d'inscription : 12/08/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: radiohead Sam 8 Nov 2014 - 23:26
C est leurs meilleurs chansons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Messages : 3377
Réputation : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: radiohead Mar 3 Mai 2016 - 19:17



***
si un liens videon est plus visible,merci de me le signaler avecle bouton alerte
musiconline youtube
====


====
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idole

Messages : 355
Réputation : 30
Date d'inscription : 12/08/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: radiohead Mer 4 Mai 2016 - 12:31
Ils ont fait le buzz.. C est plutôt réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Messages : 3377
Réputation : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: radiohead Sam 14 Mai 2016 - 17:24



***
si un liens videon est plus visible,merci de me le signaler avecle bouton alerte
musiconline youtube
====


====
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radiohead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Radiohead
» Radiohead, The King Of Limbs
» RADIOHEAD au POPB
» Radiohead (MP3-Video-Bootlegs)
» Exit Music Radiohead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
music online :: juke-box :: TOUTE LA MUSIQUE :: rock,punk,hard rock-
Sauter vers: